Mercredi 2 mai 3 02 /05 /Mai 19:59

LE FAUNE ET LA FLORE


m503501-d0209890-000-pNS.jpg

Cette petite fée au goût nature, minuscule divinité perdue, avait  ses grands yeux ouverts et scrutait le néant.

Le papillon de nuit s’ennuyait de sa propre liberté qu’il chérissait tant.

Elle attendait son Dieu Satyre, car au creux de son âme de nymphe elle sentait les flammes qui réchauffaient son entrejambe.

m503501-d0209844-000-pVP.jpg

Il apparut sans crier gare, tel un diable sorti de sa boîte. Grâce à son sixième sens vicieux il perçu à l’instant à travers cette venus de porcelaine la petite pyroline* qui s’y cachait.

S’ennuyait-il aussi dans son petit enfer  pour ainsi venir se promener  dans cette forêt au parfum de vanille ?

Dans la légèreté du désir ils se complétaient tant. Il la chérissait au moyen de ses petits supplices,  elle lui offrait en retour son dévouement candide.

Le joueur de flûte faisait de cette harmonie insolite un chef d’œuvre.

Muse aux milles visage, elle était tout aussi bien Polymnie, Euterpe ou bien Thalie…Les neuf cordes de la lyre qui charmèrent d’emblée ce Cerbère.


m503501-d0209762-000-pVP.jpg

Il prenait toujours garde à ne pas brûler ces petites ailes fragiles, rien ne lui plaisait plus que le spectacle de cette libellule virevoltante .

Il lui suffisait de faire jaillir d’un claquement de doigt l’étincelle qui la tirait d’un sursaut de son indolence.

Lui en bon démon était perpétuellement animé par une légion d’idées folles. Elle, semblait vivre à un rythme lunaire.

Même sa vulve paraissait s’ouvrir comme une orchidée ,exposant  ses pétales rosées en offrande à son Seigneur et Maître et avait pour étrange habitude de se vêtir d’un simple myosotis, gage de sa maigre pudeur, sur lequel il avait d’une simple magie gravé son nom.

m503501-d0009851-000-pNS.jpg

Les autres créatures alentour restaient perplexes quant à la nature de leur rapport.

« Une nymphe et un Satyre !Quel scandale, quelle honte d’ainsi laisser ce vilain promener ses griffes sur un corps si divin, l’avilir de ses paroles grossières ! »

« Un Satyre et une nymphe !Quelle honte, quel scandale, laisser cette connasse embrasser un corps si malin, l’attendrir de ses douces paroles ! »

On ne parlait plus que de ça. Personne ne s’étonnait guère de voir naître de magnifiques plantes carnivores, attrape-mouche de venus, ou encore de nombreux feux follets effrayants mais à la fois inoffensifs.

Quand bien même ils s’en moquaient !Leurs esprits espiègles avaient trouvé un jeu qui comblait leur langueur.

Quelle merveille de la promener telle un petit animal capturé devant toute sorte de mâles en rut, tous prêts à décharger leur foutre malicieux sur ce visage innocent.

Même les plus cruelles Succubes ne pouvaient prétendre à tel familier. Elles, récupératrices d’âmes   suppliciées, étaient médusée par cette apparente ingénuité.

Mais tous pouvaient sentir l’incandescence de cette angélique.

Elle subissait ses maléfices avec délice, sa peau laiteuse  rougissant sous les coups de disciplines, serrée d’une étreinte de liane.

Sa cyprine devait prendre source dans les eaux du Léthé tant il oubliait tout, pour peu qu’il s’attarda à se délecter de cette ambroisie.

Et telle une récompense il lui donnait sa queue à contenter, qu’elle se faisait une joie de dévoré, et de boire ce nectar jusqu’à la lie.

Il appréciait incendier de son essence brûlante les ardeurs de son obligée.

Il était l’Achéron et elle était Orphné.

Cette union improbable coulait pourtant de source à la manière de la symbiose universelle entre le Faune et la flore.


*Pyroline est un mot inventé dans ce sens par mes soins, c’est aussi le nom d’une caméra infra rouge inutile de chercher dans Google ! j’imagine la pyroline en petite divinité du feu en contradiction à la nymphe ou l’ondine . Un équivalant a la salamandre(esprit du feu pour les cabalistes) en quelque sorte.

 

Par Coquelicot - Publié dans : En aparté
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

  • : Tout entière ou la biographie d'une apprentie soumise.
  • Tout entière ou la biographie d'une apprentie soumise.
  • : Divers
  • : Me voici à la découverte d'un monde nouveau celui de la Domination/ soumission. Il s'agit également d'une rencontre entre deux êtres complémentaires que lie une complicité fulgurante. Ce récit est ponctué de photos, d'aparté et d'humeurs du jours. Bienvenu dans mon aventure érotique.
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>

Catégories

Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus