Dimanche 3 juin 7 03 /06 /Juin 00:15

VI

DERNIERES HEURES

 

Je devais prendre mon train vers midi. J’avais réglé  le réveil assez tôt histoire d’avoir un peu de temps devant moi  pour quelques adieux. Mais j’étais réveillée bien avant qu’il ne fut l’heure. Je restais à me rapprocher de lui caressant son torse, sa nuque, l’embrassant. Par moment il me rendait mes caresses s’excusant de se rendormir, il était fatigué. Je ne lui en voulais d’ailleurs pas le moins du monde. Puis l’heure sonna. Il se réveilla alors ,éteignit le radioréveil et se tourna vers moi. Il se mit à m’embrasser, descendant vers mon minou, et commença à s’en occuper. J’étais déjà bien humide et ouverte à souhait quand il me regarda :

« Pff, si je commence on en a pour des heures…tu as un peu de temps devant toi ?

-Un peu.

-Attends moi là. »

Il descendit chercher une capote puis revint. Puis il me pénétra, me baisant comme il se doit, m’emmenant jusqu’à l’orgasme.  J’aimais tant sentir le poids de son corps sur moi, sentir le mouvement de sa queue en moi, ses mains tenant tantôt mes bras tantôt bloquant mes jambes en l’air. Je me tendais de plaisir, me laissais aller à la jouissance. Il se retira. Je me mis alors à lui téter la pine, désireuse de le satisfaire à nouveau, la dévorant pour ma plus grande joie. De sentir sa jouissance était encore plus fort que mon propre plaisir. J’aimais quand ses grognements venaient annoncer le moment si exquis ou il allait déverser sa jute dans ma bouche. Nous ne pouvions décemment pas nous quitter sans cette dernière satisfaction. J’avais là les adieux que je souhaitais ! Il me fit remarquer que j’avais au cour de ce weekend épuisé son stock de préservatifs ce qui ne manqua pas de me faire sourire.

Nous déjeunions vite fait, puis je réunis mes affaires. Nous n’eurent pas plus de temps pour se dire au revoir, nous nous embrassâmes tendrement. Il m’accompagna à la porte. Je jeta un dernier coup d’œil, nous nous regardions un instant, esquissant chacun un demi sourire, puis sur un dernier au revoir et bon voyage il ferma la porte. Je repartais comme j’étais venue, me dirigeant vers la gare, la tête pleines d’images et de délicieux moments, bien décidée à revenir au plus vite.

anti_bug_fck anti_bug_fck
Par Coquelicot - Publié dans : Toute entière
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

  • : Tout entière ou la biographie d'une apprentie soumise.
  • Tout entière ou la biographie d'une apprentie soumise.
  • : Divers
  • : Me voici à la découverte d'un monde nouveau celui de la Domination/ soumission. Il s'agit également d'une rencontre entre deux êtres complémentaires que lie une complicité fulgurante. Ce récit est ponctué de photos, d'aparté et d'humeurs du jours. Bienvenu dans mon aventure érotique.
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>

Catégories

Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus