Mercredi 6 juin 3 06 /06 /Juin 13:07

 

III

ANNA

Peu de temps après mon téléphone sonna. C’était un numéro inconnu de mon répertoire je me doutai bien qu’il s’agissait d’Anna. Je déglutis avant de décrocher, un peu anxieuse :

« Allo ?

-Allo, oui , Déborah ? Euh…c’est Anna…

-Bonjour. »

Je fus plutôt intimidée, elle sembla l’être aussi néanmoins elle s’activa tout de même en questions auxquelles il me fut parfois difficile de répondre. En autre ce qui m’attirait dans les relations Domination/soumission, je ne pus être très explicite, tout ceci était encore assez confus dans mon esprit. Nous échangeâmes quelques  compliments, parlâmes de nos disponibilités communes. Puis assez vite raccrochâmes.

J’aurais aimée être plus expressive, mais je n’y étais pas parvenue, j’avais un peu peur de lui avoir paru froide. Je m’apprêtais à écrire un mail que je lui aurais transmis via notre cher Maître quand justement il se connecta. Il voulait savoir ,bien évidemment ,si nous nous étions parlée toutes les deux, m’interrogeant à propos de notre discussion. Je lui confiai alors que j’avais été assez peu loquasse comme à mon habitude lors d’un premier contacte. Je lui fit part de mon intention d’écrire un mail, étant plus à l’aise avec ce type de communication. Il me donna son adresse. Puis avant de décrocher il s’assura que j’avais bien respecté la règle, bien évidemment je m’étais exécutée comme toujours. Je m’attelai alors à écrire ce courrier de présentation à ma nouvelle amie. Je ne pu me résoudre à ne taper que quelques lignes, non je lui fit une description assez longue et sincère de qui j’étais, m’excusant d’ailleurs d’être à l’écrit quelque peu envahissante. J’étais vraiment ravie et malgré la brièveté de ce premier contacte il me semblait que le courant était passé.

Au petit matin je reçus une réponse que je lus toute excitée. Elle s’excusa(sans aucune raison à mon goût .) de s’être précipitée à appeler à réception du message de notre Maître. Moi je trouvai ça charmant, impatiente et excitée, je fus dès lors enchantée de cette rencontre. Elle avait aimé mon mail, elle avait aimé ma personnalité. Elle se présenta à son tour, m’expliquant comment déjà très jeune elle s’amusait à s’attachée nue à une chaise, puis se sentait idiote d’avoir fait ça, comment se désir se précisa à l’adolescence lorsqu’elle avait regardé « Neuf Semaines et Demi » bien que sa mère choquée par le film ne lui dise que ces gens n’étaient pas normaux. Entre temps elle s’était mariée avait eu des enfants et devait faire face à de sérieux soucis de santé. Elle voulait profiter de ce que la vie pouvais lui apporter de bon, et assouvir ses envies. Elle m’indiqua un lien permettant de lire le récit de sa deuxième séance avec notre Maître. Je m’y précipitai, et me délectai  de ses mots. C’était écrit avec beaucoup d’humour et elle me fit immanquablement rigoler. Il y avait beaucoup de points communs entre nos deux expériences, cela était assez intéressant de voir de quelle manière elle avait appréhendé les choses. Je compris dès lors que nous n’abordions pas la soumission de la même manière, je n’en connaissais pas les raisons profondes mais je pouvais le constater.

Par Coquelicot - Publié dans : Toute entière
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

  • : Tout entière ou la biographie d'une apprentie soumise.
  • Tout entière ou la biographie d'une apprentie soumise.
  • : Divers
  • : Me voici à la découverte d'un monde nouveau celui de la Domination/ soumission. Il s'agit également d'une rencontre entre deux êtres complémentaires que lie une complicité fulgurante. Ce récit est ponctué de photos, d'aparté et d'humeurs du jours. Bienvenu dans mon aventure érotique.
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>

Catégories

Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus